Vient de paraître : Ma mère, d’Édith Reffet, dans la collection “main de femme”

COUV-MA-MEREMa mère
Chronique d’un
non-amour

Édith Reffet,

dans la collection “main de femme”
Octobre 2015

« Quand je t’ai retrouvée, morte, j’aurais dû te cracher à la figure », écrit l’auteur en parlant à sa mère. Comme l’a écrit Élisabeth Badinter, l’amour maternel n’est en rien naturel. Pour Édith Reffet, l’auteur de Ma mère, il n’est pas au rendez-vous. Dans ce récit, elle raconte son enfance et ses relations avec une mère, institutrice, qui commence par l’abandonner alors qu’elle n’a qu’un jour. C’est en ayant le courage de la fuir dès qu’elle a 20 ans qu’elle évitera d’être détruite par la diabolique énergie négative d’une mère qui finira par la déshériter après l’avoir déclarée morte à l’hôpital. Ce texte noir, qui fait penser à Vipère au poing d’Hervé Bazin, est servi de façon lumineuse et passionnante par la belle plume de l’auteur.

Dans la même collection retrouvez, du même auteur :

Le Bout du Monde
COUV-LE-BOUT-DU-MONDE

Lit 54, retour de l’enfer
COUV-LIT-54

Vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *