Fin juin, parution du premier roman de Laure Sorasso : Les guerrières

Les guerrières

Laure Sorasso

Collection Main de femme

Parution : juin 2018

88 pages

« Voilà, j’étais Geneviève devenue Maria redevenue Geneviève. J’étais la délurée et la sérieuse, l’émigrante vindicative et l’institutrice très posée, la femme de Giovanni Bersconi et l’amante de ceux qui m’avaient plu, la mère sans enfants qui avait accouché en secret de deux fils. J’étais celle-là et celle-ci, j’étais la somme. Mais j’étais insatiable. »
Elle ira jusqu’au bout de ses révoltes, de ses folies, de ses peurs, de ses hommes, de sa vie. Et cette somme de combats, cette somme de femmes vécues, elle en fera don à Ysée, une guerrière à venir, rencontrée avant de partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *