Danièle, d’Aubagne, a lu et aimé Dernière lettre à Irène de Daniel Nahon

«J’ai abordé ce livre prudemment. Dès les premières pages, toute réserve tombée, j’ai été emportée. Pas de pathos, pas de lourdeur, au contraire. Le sentiment d’avoir été nourrie par quelque chose de rare, de riche, de puissant, de dynamisant. C’est une leçon qui touche à l’universel et nous interroge. Lequel, dans un couple, a la conscience de l’inéluctabilité de la séparation fatale dès que la Rencontre le lie à quelqu’un “pour la vie” ?
Des latérites africaines aux graminées provençales, ce géographe rigoureux et néanmoins poète nous entraîne, éveille en nous l’envie de savoirs. C’est un passeur.»

En savoir plus sur Dernière lettre à Irène
Vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *