Confinement… du latin cum (avec) et finis (frontières)…

Confinement… du latin cum (avec) et finis (frontières)… Les lecteurs partagent avec les fous la capacité à outrepasser toutes les frontières. Ouvrir un livre, c’est plonger, décoller, courir, perdre haleine, rencontrer mille personnes, découvrir mille lieux, vivre mille vies… Voyageurs immobiles, saisissez-vous de ces merveilleux billets vers l’ailleurs que sont les livres… Prenez soin de vous…

Vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *