Tous les articles par Parole

Invitation littéraire autour de René Frégni et Éric Schulthess

Édition parisienne, édition Provençale ?

La librairie La Ruelle, à Digne-les-Bains, propose une rencontre littéraire aux parfums de Provence entre deux auteurs amoureux de Marseille et de notre belle région.

René Frégni présentera son dernier roman : Sous la ville rouge, édition Gallimard, avril 2013
et
Eric Schulthess présentera Marseille rouge sangs, éditions Parole, février 2013.

Cette rencontre aura lieu à la librairie le lundi 26 août à partir de 18h30.

Fregni-schulthess-affiche

Vous aimez, partagez !

Djamil le crocodile sur radio Zinzine le 5 juin

Florence Lanéelle, auteur de Djamil le crocodile qui perdit ses dents, sera l’invitée de l’émission Les triplettes de la chanson, animée par Lison David, sur Radio Zinzine, mercredi 5 juin de 14h à 15h !

Vous pourrez écouter cette émission en direct sur votre poste de radio (Aix 88.1, Manosque 105, Forcalquier 100.7…) ou sur Internet https://www.zinzine.domainepublic.net/index2.php.

Cette émission sera rediffusée samedi 8 juin de 11h à 12h.

Bonne écoute !

DJAMIL-CD-LIVRE

Vous aimez, partagez !

L’homme semence en 4 versions

COUV-HOMME-SEMENCE-7L’homme semence “édition classique”
Violette Ailhaud, dans la collection “main de femme”
7e édition : mai 2013
“L’homme semence” est un récit écrit en 1919.
En 1852, Violette Ailhaud est en âge de se marier quand son village des Basses-Alpes est brutalement privé de tous ses hommes par la répression qui suit le soulèvement républicain de décembre 1851. Il s’écoule plus de deux ans avant qu’un homme n’apparaisse : « ça vient du fond de la vallée. Bien avant que ça passe le gué de la rivière, que l’ombre tranche, en un long clin d’œil, le brillant de l’eau entre les Iscles, nous savons que c’est un homme. Nos corps vides de femmes sans mari se sont mis à résonner d’une façon qui ne trompe pas. Nos bras fatigués s’arrêtent tous ensemble d’amonteiller le foin. Nous nous regardons et chacune se souvient du serment. Nos mains s’empoignent et nos doigts se serrent à en craquer les jointures : notre rêve est en marche, glaçant d’effroi et brûlant de désir. »

Postface de l’historien Jean-Marie Guillon de l’université de Provence, membre de l’association 1851.

COUV-HOMME-SEMENCE-ILLUSTREL’homme semence “édition illustrée”
Violette Ailhaud, dans la collection “main de femme”
Version illustrée de 8 linogravures originales de Maryline Viard

 

 

 

 

 

COUV-DER-SAMENMANNL’homme semence “édition en allemand”
Violette Ailhaud, dans la collection “main de femme”
Version en allemand traduite par Frédérique Marie Miñana

 

 

 

 

 

COUV-CD-HOMME-SEMENCE-DUMOUCHEL-2L’homme semence dit par Agnès Dumouchel
Livre audio
« Ma rencontre avec ce texte a été un tel coup de cœur que j’ai voulu lui donner voix. Dans sa lumineuse simplicité, la parole de Violette Ailhaud est un hommage vibrant à la féminité, au courage et à la beauté lucide de la vie rurale. » Agnès Dumouchel, conteuse

 

Vous aimez, partagez !

Programme FESTIVAL L’homme semence

 

En 1852, Violette Ailhaud est en âge de se marier quand son village des Basses-Alpes est brutalement privé de tous ses hommes par la répression qui suit le soulèvement républicain de décembre 1851. Deux ans passent dans un isolement total. Entre femmes, serment est fait que si un homme vient, il sera leur mari commun, afin que la vie continue dans le ventre de chacune. 

Cette histoire que raconte Violette Ailhaud dans un livre, L’homme semence, a touché des personnes dans le monde entier. Les 31 mai, 1er et 2 juin, 7 communes des Alpes-de-Haute-Provence (Clumanc, Barrème, Mézel, Estoublon, Montfort, Le Poil, Digne-les-Bains) reçoivent les artistes qui interprètent ce texte. La parole donnée à ces interprètes se traduit par 18 spectacles de théâtre, conte, danse, lecture, des expositions et des conférences, des ateliers dans les écoles, un immense pique-nique-rencontre au village du Poil autour de Rufus.

CARTE-LOUPE-FESTIVAL-HOMME-SEMENCE

La parole aux interprètes du texte de Violette Ailhaud

Durant les 3 jours du festival, seront exposés à la médiathèque intercommunale François Mitterrand à Digne-les-Bains et dans la librairie La Ruelle, les travaux de gravure de Maryline Viard et Isbé de Baudus de l’association Empreinte 04, ainsi que ceux de bandes dessinées de Mandragore et Laetitia Rouxel des Éditions de l’Œuf (Rennes 35).

Les membres de l’association 1851 seront présents à différents spectacles pour apporter des réponses aux interrogations sur le soulèvement pour la République contre le coup d’État de Louis Napoléon Bonaparte.

Pendant la semaine qui précède et le vendredi 31 mai certains interprètes animeront d’ateliers avec les enfants de plusieurs établissements scolaires

 

  Vendredi 31 mai  

 Tout l’après-midi, les dessinatrices de la BD seront à la librairie la Ruelle. Les graveuses seront à la médiathèque de Digne.

• Ateliers avec les scolaires :

  • La troupe « Étoile du Sud » + la conteuse Catherine Petit avec l’école primaire Victor Hugo de Barrème
  • La troupe « Base Art Compagnie » et la costumière Anne Darot avec le club théâtre du collège Maria Borrély de Digne-les-Bains de 13h à 15h
  • La conteuse Agnès Dumouchel avec l’école primaire de Montfort
  • La troupe « Le Quoi qu’on Die » à l’école primaire de Mézel

• 11h : Digne-les-Bains : conférence de presse avec les interprètes présents et les représentants des différents organisateurs, à la librairie La Ruelle

Spectacles :

  • 16h30 : La troupe Les chimères du Chevaleret du Val de Marne joue à la Médiathèque Intercommunale François Mitterrand à Digne-les-Bains
  • 18h00 : La comédienne Claire Rieussec de Toulouse (31) joue accompagnée du contrebassiste Lina Lamont à la salle des fêtes de Clumanc
  • 18h00 : La conteuse Agnès Dumouchel de Gap (05) conte au collège Maria Borrély
  • 18h00 : La comédienne Claude Fossé d’Eymet (24) joue à la Médiathèque Intercommunale François Mitterrand à Digne-les-Bains
  • 20h30 : La troupe « Étoile du Sud » venue d’Inde du Sud joue (théâtre dansé) à la salle des fêtes de Clumanc
  • 20h30 : La compagnie le « Quoi qu’on die » de Sainte-Tulle (04) joue à la médiathèque de Mézel
  • 20h30 : La troupe « Base Art Compagnie » de Mazan (84) joue au collège Maria Borrély de Digne-les-Bains

 

  Samedi 1er juin  

 Toute la matinée les dessinatrices de la BD seront  à librairie la Ruelle. Les graveuses seront à la médiathèque de Digne.

 Conférences :

  • 15h00 : Table ronde « L’homme semence sur le grand écran » avec la réalisatrice Marine Franssen et la productrice Sylvie Pialat à la Médiathèque de Digne-les-bains
  • 16h00 : Table ronde ouverte sur la perception de ce texte au collège Maria Borrély de Digne-les-Bains autour de Pierre Dejemeppe (Bruxelles) auteur du blog littéraire Le livre est une hache qui, aux termes d’une investigation poétique, de Maria Borrely à Jean Giono, tentera de dissiper le mystère qui entoure Violette Ailhaud : « VIOLETTE AILHAUD, ALIAS… ?
  • 16h30 : Conférence sur le soulèvement de 1851 pour la République par l’historien Frédéric Négrel à la salle des fêtes de Montfort
  • 18h30 : Conférence sur le soulèvement de 1851 pour la République par l’historien Frédéric Négrel à la Médiathèque de Digne-les-bains

Spectacles :

  • 11h00 : La conteuse Agnès Dumouchel à la médiathèque de Digne-les-bains
  • 15h00 : La conteuse Agnès Dumouchel à la médiathèque de Mézel
  • 16h00 : La conteuse Catherine Petit d’Amiens (80) conte à la salle des fêtes de Barrème
  • 16h30 : Claire Rieussec à la médiathèque de Digne-les-bains
  • 17h00 : Le « Quoi Qu’on Die » au collège Maria Borrély
  • 18h00 : « Base Art Compagnie » à la salle des fêtes d’Estoublon
  • 18h00 : Claude Fossé à la salle des fêtes de Barrème
  • 20h30 : La troupe « Les chimères du Chevaleret » joue à la salle des fêtes de Barrème
  • 20h30 : Claire Rieussec à la médiathèque de Mézel
  • 20h30 : Catherine Petit à la salle des fêtes d’Estoublon
  • 21h00 : Théâtre dansé par la troupe « Étoile du Sud » venue d’Inde du Sud au collège Maria Borrély de Digne-les-bains

 

  Dimanche 2 juin  

Pique-nique-rencontre :

  • 10h00 : Départ pour le rassemblement au village du Poil
  • 11h00 : Montée à pied depuis les bases d’approche du Poil (30 à 45 min de marche)
  • 12h00 : Alain Bertrand, président de l’association des Amis du Poil, accueille les arrivants et parle du village
  • 13h00 à 17h00 : Pique-nique sorti du sac.
  • Rufus et les interprètes présents lisent, disent, content, jouent des extraits de L’homme semence.
  • Table ronde avec les différents interprètes, les historiens, le public (1851, les interprétations, la rencontre au cours des 2 jours précédents).

18h30 : La troupe « Base Art Compagnie » joue L’homme semence à Montfort.

 

  À savoir  

Pour tout renseignement joignez les Éditions Parole :
04 94 80 76 58
contact@editions-parole.net

 Les spectacles sont au prix unique de 8 €. Ils sont gratuits pour les moins de 16 ans.

Les places peuvent être achetées d’avance à la librairie La Ruelle :
18, place Général-de-Gaulle à Digne-les-Bains
04 92 31 50 19
laruelle04@wanadoo.fr

ou ici sur ce site des éditions parole

ou sur place à l’entrée.

Pour vous loger, contactez les offices de tourisme

Il faut le dire : ce festival n’existe que grâce à la mobilisation des communes de Digne-les-Bains, Clumanc, Barrème, Mézel, Estoublon, Le Poil, Montfort, de leurs associations et de tous les bénévoles qui apportent leur savoir-faire et leur enthousiasme, sans oublier les interprètes qui viennent parfois de très loin pour partager l’émotion qu’ils ont connue à la lecture du texte de Violette Ailhaud.

Vous aimez, partagez !

Un mot sur Les calanques

L’avis du Président de la Compagnie des guides de haute montagne de Provence :

Bonjour à tous les guides,

Si nous avons remporté la bataille contre le GIP des Calanques contre l’interdiction massive de l’escalade sur les falaises maritimes, c’est bien grâce au travail de Barney qui a souligné, si besoin en était, que les « escaladeurs » sont les premiers amis et défenseurs des Calanques et plus largement de sérieux acteurs pour la protection de l’environnement.
De ce témoignage, Barney et son épouse en ont fait un livre ; la mémoire de cette histoire fabuleuse qui a permis de préserver de toute construction massive le fragile périmètre entre Marseille et Cassis.
Vous avez été nombreux à signer la pétition pour un parc national mais résolument contre les réserves intégrales infondées.
Voici l’ouvrage qui est à l’origine de votre mobilisation. Je me devais de vous le présenter.

Bien à vous tous

André Bernard

Vous aimez, partagez !