Prison

«Les bibliothèques sont de merveilleux espaces de liberté». C’est ce que m’a dit un détenu cet après-midi, un de ceux que j’accueille entre les murs gris et fades de cette salle un peu lugubre. Les livres y sont parqués, au garde-à-vous, serrés, un peu éteints, peu sollicités. Un très faible pourcentage de prisonniers lisent, mais pour ceux-là, en effet, la bibliothèque est un merveilleux espace de liberté. À un moment, j’ai levé les yeux et j’ai suivi le regard d’un de ces hommes, il fixait un rayon de lumière qui filtrait au travers des barreaux.

Vous aimez, partagez !