Jean Giono et le pacifisme “1934-1940 La tentation politique”

10,00 

Auteur
Jack Meurant

Rupture de stock

Catégorie :

Description

«Cette société bâtie sur l’argent, il te faut la détruire avant d’être heureux… Je ne te dis pas de te sacrifier pour les générations futures ; ce sont des mots qu’on emploie pour tromper les générations présentes, je te dis : fais ta propre vie. Vis naturellement ; et, puisque dans la société moderne on le considère comme une folie, installe la société qui le trouvera logique. Il ne faut plus qu’une petite poussée de tes mains pour qu’elle soit.» (Les Vraies Richesses, Pléiade, Récits et Essais, p. 254 et 255)

Jean Giono portait un regard attentif sur le monde, la vie, la société. Il en a tiré des réflexions, des positions, des engagements. Il a écrit six romans entre 1929 et 1934. Il cesse de publier des œuvres romanesques entre 1934 et 1939, à l’exception d’une seule en 1937, pour se consacrer à la politique et à la rédaction de textes politiques en grande partie oubliés.
Son violent engagement anticapitaliste et son projet politique qui s’appuie sur la classe paysanne pourraient avoir une certaine résonance dans la situation actuelle. La guerre à laquelle il participe de 1915 jusqu’en 1918 n’explique pas tout de son pacifisme intransigeant. Les années au cours desquelles se déroule « l’aventure du Contadour » dévoilent un personnage dont jusqu’à présent ses proches et ses biographes ont peu parlé. Enfin, comment expliquer cette situation incompréhensible d’un Giono acceptant en septembre 1939 de revêtir l’uniforme ? C’est ce que nous fait découvrir Jack Meurant dans ce livre qui résume ses conférences sur le thème du pacifisme gionien. Lire un extrait.

Jack Meurant est né en 1939, dans le département du Nord. Dès 1941, sa famille (dont le père est militaire) rejoint Digne (Basses-Alpes) où il passe toute sa jeunesse. Quelque temps inspecteur des impôts, il intègre fin 1973 la faculté de droit de Strasbourg où il enseigne pendant plus de trente ans. Conjointement il exerce la profession d’avocat à titre libéral jusqu’à sa retraite en 2006. Auteur de nombreux écrits traitant du droit, il s’intéresse très tôt à la vie et à l’œuvre de Giono, il publie des articles et donne des conférences en France et en Allemagne sur le thème du Pacifisme gionien. Depuis juin 2007, il réside de nouveau à Digne-les-Bains. Il est vice-président de la Société Scientifique et Littéraire des Alpes-de-Haute-Provence.

Informations complémentaires

Poids 60 g
Dimensions 16 x 13 x 0.5 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Jean Giono et le pacifisme “1934-1940 La tentation politique””

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…