L’homme semence a un fils

Grâce à vous, L’homme semence de Violette Ailhaud connaît un succès grandissant. Alors que nous en avions vendu 50 exemplaires l’année de sa première parution, nous venons d’atteindre les 25 000 exemplaires vendus dont 5 000 en moins d’un an (sans compter la version illustrée, la version audio et la BD dont nous lançons le troisième tirage).

Ce livre qui touche de plus en plus de lecteurs, vous le portez avec nous et nous vous en remercions. Mais nous ne sommes pas les seuls. Au moins 50 troupes de théâtre, des conteuses, des liseuses l’on fait monter sur scène. En Italie, au Chili pour l’Amérique Latine et l’Espagne, en Suède, aux Pays-Bas et bientôt en Angleterre (traduction de Nancy Huston) des éditeurs ont repris le flambeau.

Le cinéma s’y met : le film Le Semeur engendré par le livre est en salles depuis le 15 novembre et connaît un beau début de carrière.
Réalisé par Marine Francen et produit par Sylvie Pialat, le film fait le tour des festivals (San Sebastian, Montpellier, Athènes, Moulins, Tubbingen, Göteborg, Auch, Montréal, etc.). Marine Francen a déjà obtenu, avec ce premier long métrage, plusieurs prix.

À cette occasion, nous avons réalisé une édition spéciale de L’homme semence, avec une offre spéciale.

Nous en profitons également pour inaugurer le nouveau média que nous mettons à votre disposition pour découvrir, d’une manière vivante, nos livres et tout ce qui gravite autour : les livrets interactifs Parole(s) autour de… dont voici ci-dessous le premier numéro hors-série sur L’homme semence et son jeune fils Le Semeur.

Jean Darot et toute l’équipe des éditions Parole qui élève L’homme semence depuis des années.